Le président de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl), Cheikh Tidiane Seck, avait révélé, dans l’une de ses dernières sorties, que le Pape du Sopi et le Président Macky Sall se sont rencontrés lors de la fête de l’Eid-El Kabir. L’information avait été vite démentie par notamment les deux camps.

A lire aussi : Makhtar Cissé: “On veut en permanence amener les Sénégalais à des débats de carrière”

Mais, dix jours après les retrouvailles entre ces deux personnalités, lors de l’inauguration de la mosquée Massalikul Jinaan, le magazine Jeune Afrique, qui y a consacré la Une de son dernier numéro, a confirmé le “deal” concocté lors de cette fête musulmane.

En effet, le journal, qui se fie aux infirmations d’un collaborateur de Macky Sall, rapporte qu’un accord aurait été trouvé lors de la dernière Tabaski, ce 11 août.

“Ce jour-là, ils se sont rencontrés au domicile d’Abdoulaye Wade, après que Macky Sall a été informé par un de ses proches que son prédécesseur était disposé à le rencontrer”.

A lire aussi : Macky SALL sur les contrats pétroliers et miniers: Le mensonge ne peut pas triompher la vérité

Selon la même source de Jeune Afrique, ce long entretien, tenu secret, aurait “permis d’aplanir les difficultés qui demeurent en particulier concernant la situation de Karim Wade”, toujours sous la menace de la contrainte par corps s’il ne s’acquitte pas de l’amende à laquelle il a été condamné en 2015.

Nos confrères d’écrire d’ailleurs que la réconciliation officielle à la mosquée Massalikul Jinaan marquerait donc “la formalisation des retrouvailles de la Tabaski”. Car, ce jour-là, un “accord tacite” aurait été trouvé et la grâce dont a bénéficié Khalifa Sall s’inscrit dans ce cadre.