Le jeune chanteur Wally Seck s’était rendu en Gambie le week-end dernier pour un concert. A cette occasion, il en a profité pour accomplir une action sociale.

Le «Faramareen» a offert une enveloppe assez consistante au village SOS Children’s Gambia. Mais le véritable problème est que Wally Seck n’a pas semblé offrir une petite somme, et en liquide.

Ce n’est pas un chèque de voyage ou un chèque visé que le fils de Thione Seck a dégainé, mais une enveloppe remplie de billets de banque.

La question qu’on peut se poser est de savoir est-ce que le jeune chanteur n’a pas commis la même bêtise que le député de la mouvance présidentielle, Farba Ngom à l’aéroport de Roissy à Paris en possession d’une forte somme d’argent d’une valeur de 38 600 euros. Mr Ngom avait était interpellé par la Douane française pour explication.

En effet, Wally Seck a offert son propre argent à de jeunes enfants orphelins de la Gambie, mais comment une telle somme qu’on n’est pas en mesure de déterminer pour le moment puisse être transitée de Dakar à Banjul.

La législation sénégalaise fouillée par Senego est claire à propos de sommes d’argent qui peuvent transiter en liquide vers un pays étranger. « Le résident se rendant à l’étranger peut détenir, en devises, jusqu’à concurrence de la contre-valeur de deux millions (2.000.000) de FCFA. Il est toutefois tenu de les déclarer par écrit au moment de quitter le territoire douanier sénégalais« , a écrit le législateur.

Or, à défaut que Wally ait offert des « Dalasi » au village SOS Children’s Gambia, la somme sortie par Wally Seck peut être estimée par l’œil à plus de cinq (5) millions minimum. « Au-delà de ce montant (2.000.000), seuls les autres moyens de paiement peuvent faire l’objet d’un transport physique: il s’agit des chèques de voyage, chèques visés, cartes de crédit, etc…. Et, dans ce cas, ces autres moyens de paiement doivent être également déclarés par écrit, quel que soit le montant de leur contre-valeur« , poursuit le législateur.

Alors, plusieurs questions peuvent se poser. Wally Seck a-t-il offert la somme en Dalasi? Si oui, vu la valeur de cette monnaie, pourquoi tout ce protocole médiatique? Wally Seck a-t-il offert cette somme en Franc CFA? Si oui, comment cette somme a pu transiter de Dakar à Banjul à l’insu de la Douane?