}
Accueil Société Wave, qui sont les têtes cachées derrière la start-up

Wave, qui sont les têtes cachées derrière la start-up

pour Aminata Diallo

On connait Wave, l’entreprise de transfert d’argent en Côte d’Ivoire et au Sénégal, mais peu de personnes peuvent identifier les personnes cachées derrière le Pingouin.

Qui sont les patrons de la société Wave ?

Avant l’arrivée de Wave, c’était double amende pour qui veut recevoir de l’argent ou en envoyer à ses proches depuis un compte électronique. Ce sont Drew Durbin et Lincoln Quirk qui ont fondé Wave, l’entreprise de transfert d’argent qui soulage les populations. Depuis le lancement de leur offre qui séduit fortement les populations ivoiriennes et sénégalaises, les entreprises déjà implantées sur le terrain, Orange et MTN notamment, sont dans l’obligation d’améliorer leurs offres.

Drew Durbin, patron de wave

En effet, avec Wave, c’est le paiement unique dans la gestion de votre portemonnaie. L’utilisateur ne paie que 1% sur le transfert d’argent qu’il fait à ses proches. En ce qui concerne la réception de fonds, c’est zéro frais pour le compte récepteur tout comme pour le paiement de factures. Orange a depuis peu commencé à faire comme l’entreprise de Drew Durbin et Lincoln Quirk, mais gagnera-t-elle facilement des cœurs ?

Lincoln Quirk fondateur de wave

 

Si les populations n’hésitent plus à afficher leur reconnaissance à Wave pour ce qu’elle allège leurs dépenses, les deux hommes à l’origine de ce soulagement restent méconnus du grand public. Drew Durbin et Lincoln Quirk, les deux entrepreneurs américains derrière la fintech, finance et télécoms, qui s’est lancée en Côte d’Ivoire il y a moins d’un an, semblent cultiver cette discrétion.

Comment Drew Durbin et Lincoln Quirk ont-ils fondé Wave ?
Drew Durbin est le Directeur Général de Wave et Lincoln Quirk est pour sa part le Directeur Produit. Ces deux entrepreneurs se connaissent de longue date. Ils font leur rencontre lors de leur première année à l’université. C’est leur passion pour la création de solutions innovantes qui les rapproche. Ses deux voisins de palier vont ensuite développer Sendwave qui deviendra leader des transferts d’argent digitaux vers l’Afrique.

Drew Durbin et Lincoln Quirk fondateurs de wave

Ils lancent ensuite Wave pour répondre aux besoins de faciliter les transferts d’argent entre africains sur place en Afrique, mais aussi pour permettre aux citoyens africains de sécuriser leur argent. Jusqu’en 2017, au moins la moitié des populations africaines n’avaient pas de compte en banque à cause de conditions parfois très difficiles imposées par les banques. Pour le cas de la Côte d’Ivoire, une personne sans revenu, peut difficilement ouvrir un compte bancaire. Wave répond aussi à ce besoin de permettre à chacun de garder son argent en sécurité plutôt que de le porter sur soi avec tous les risques d’agression que cela peut engendrer.

Pour Drew Durbin, l’expédition ou la réception d’argent par les populations africaines, doivent être simples à gérer et peu coûteux. C’est l’idée de départ qui a amené à la création de start-up Wave qui fait aujourd’hui le bonheur de plusieurs africains.

Dans ma meme carégorie