LIMAMETTI.COM – Le maire de Vélingara a apporté des précisions sur sa rébellion étouffée par le président du groupe Aymérou Gningue contre la manière dont il a été évincé qui a été révélée dans nos colonnes.

A lire aussi: Remaniement: Macky prépare en “cachette” une nouvelle équipe

D’après lui, ceux qui ont distillé l’information veulent simplement le mettre en mal avec le Président. «Je ne suis pas en rébellion. L’hommage que le Président m’a rendu devant mes collègues vaut mieux que mille milliards», a-t-il martelé avant de rappeler qu’en sa qualité de maire, il est à son troisième mandat. «C’est dans l’opposition que j’ai gagné la mairie. J’ai rejoint le président, je suis en phase avec lui et ce qu’il m’a dit devant tout le monde me suffit largement et vaut mieux qu’un poste», a-t-il insisté pour accuser ses détracteurs de vouloir torpiller son audience avec le chef de l’Etat, alors qu’il n’a pas envisagé une quelconque rébellion.

Toutefois, il est évident que le fait d’avoir été informé de son remplacement au même moment que tout le monde a eu un goût de soufre.

A lire aussi: Audience avec Mansour Faye: Ces confidences de Ousmane Sonko, passées presque inaperçues