Yakham Mbaye Kasse
Yakham Mbaye Kasse

Yakham Mbaye n’a pas du tout aimé la sortie d’El Hadji Kassé sur le scandale pétrolier qui fait la une des journaux sénégalais. Le Directeur Général du Soleil soutient  que ce que El Hadji Kassé a fait est l’œuvre d’un parfait traître, orfèvre en l’art de planter un couteau dans le dos de celui qui prend le risque de lui faire confiance. Tout ce qu’il a dit relève de contrevérités et d’inventions.

Yakham Mbaye va encore plus loin en soutenant qu’il est nécessaire que El Hadji Kassé soit entendu par les autorités judiciaires et policières en charge de l’enquête qui a été ouverte.

Je le dis sans prétention aucune : c’est une exigence citoyenne. Et El Hadji Kassé aurait mieux fait de se plier à cette exigence, au lieu d’aller pérorer sur le plateau d’une télévision étrangère.
L’acte que vient de poser le ministre en charge de la Communication présidentielle a un parfum de traîtrise : El Hadji Kassé a abusé de la confiance d’un camarade qu’il disait être un frère, il a trahi le Président Macky Sall en agissant à son insu, et en insistant avec force manœuvre auprès de Tv5 pour la diffusion de sa prestation. C’est de la félonie.”. Trop c’est trop. Et tout le monde constate en listant les coups de Jarnac qui se multiplient, provenant de l’intérieur.

C’est le Président de la République qui est visé, c’est lui qu’on veut affaiblir, ensuite déstabiliser, et enfin pousser vers la sortie pour abréger le mandat que le peuple sénégalais souverain lui a confié. L’objectif de ce conglomérat de traîtres revenant à dérouler des agendas cachés, et Dieu sait qu’il y en a une multitude au sein de la majorité présidentielle. Ils sont comme ces sénateurs qui entouraient César sur l’ide de mars, prêts à lui asséner des coups de poignard mortels, aidés par des Brutus insoupçonnables, car encagoulés, comme El Hadji Kassé. Seulement, ils devront passer sur les cadavres de plusieurs personnes, totalement déterminées, loyales et désintéressées, avant de réussir leur funeste projet. »