La mort brusque d’une marchande de légumes fait bruit à Yeumbeul. Dieynaba Diop a piqué un malaise à bord d’un car rapide avant de perdre la vie sur la chaussée.

A lire aussi : Touba – Elle met fin à ses jours après une altercation avec son époux

Le drame a eu lieu hier mardi à l’aube. Selon le journal Les Echos, la victime a piqué un malaise brusque à peine qu’elle a pris le véhicule de transport en commun à l’arrêt Mbedd Fass et s’est mise à développer des convulsions graves.

Elle a été aussitôt débarquée du véhicule par l’apprenti et laissée sur le bord de la chaussée. Elle continuait à se plaindre de malaise et se tortillait de douleurs devant les passants qui, avec la psychose du coronavirus, n’ont pas voulu la secourir. Elle rendra l’âme sur les lieux.
Ce n’est que vers 7 heures que les limiers de la police de Yeumbeul ont été alertés.

A lire aussi : Aide à la presse : Mame Goor Diazaka a reçu sa part

Sur place, ils ont trouvé une foule immense autour du corps sans vie de la dame. Le médecin légiste et les sapeurs-pompiers ont été vite avisés.
La dépouille a été évacuée à l’hôpital Fann pour autopsie.

Emedia