C’est à se demander si le glas du coordonnateur départemental de l’Apr et de Benno Bokk Yakaar à Dakar n’a pas sonné. Le ministre Amadou Bâ est redevenu la cible de certains de ses frères de parti qui veulent sa tête.

Amadou Bâ, ancien ministre des Affaires étrangères puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait face à une levée de boucliers en perspective des élections locales.

Malgré la victoire du président Macky Sall à Dakar sous sa houlette lors des consultations référendaires et à la présidentielle de 2019, il a été évincé du gouvernement.

Auparavant, force est de constater qu’il a du mal à fédérer les responsables républicains dans la commune des Parcelles Assainies où il milite.

Faut-il aussi le relever, Amadou Bâ a toujours mené ses activités politiques au plan local, entre le marteau d’une section communale hostile et l’enclume d’une coordination départementale à la tête de laquelle, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr lui oppose une rivalité ingrate.

Sa mise à l’écart lors du séminaire organisé par Benno Bokk Yakaar ce week-end, est d’ailleurs assez révélateur pour susciter des questionnements sur son avenir politique.

Encore que nul n’ose dire que le président Macky Sall n’est pas au courant.